Ego crash test

Performance réalisée avec Joris Bazin

En mai 2019, pris par une soudaine impulsion – que je ne m’explique pas – je glisse mon corps par morceaux dans un scanner de bureau. J’encadre les images et décide d’attaquer ce que j’appelle alors affectueusement « mon double numérique », cet avatar étrange qui a sa propre vie sur Internet. Je choisis la forêt de Sénart pour ce combat, fasciné par ses tranchées, creusées pendant la Première guerre mondiale, afin de protéger Paris d’une éventuelle attaque de l’ennemi allemand. Elles n’ont jamais été utilisées. Dans un tel lieu, j’en suis certain, la lutte sera épique.

Quelques semaines plus tard, face aux photos, l’évidence est là : c’est mon ego, et ses turpitudes, que j’ai voulu affronter.